Dialoog en tant qu’outil pédagogique : le retour d’expérience de Neoma Business School


J’ai pour passion l’entrepreneuriat, ce c’est qui m’a notamment amené à créer deux entreprises, et à partager mon expérience dès que l’occasion se présente. J’interviens donc depuis 3 ans dans le cours d’entrepreneuriat donné par Sonia Boussaguet à l’Ecole des Ponts, mon école d’ingénieur.

Lorsque j’ai parlé de Dialoog à Sonia, elle m’a proposé de l’utiliser lors d’un de ses cours à Neoma Business School. J’ai évidemment saisi l’opportunité de tester un nouveau cas d’application de Dialoog ! Le 17 septembre à Reims et le 21 septembre à Rouen, respectivement 40 et 17 élèves du master grande école ont ainsi pu utiliser Dialoog dans le cadre de l’introduction à leur cours d’entrepreneuriat.

Introduction participative

La première partie du cours a été l’occasion de mieux cerner leurs motivations et leur niveau de connaissance. En se connectant à la plateforme Dialoog sur leur ordinateur personnel (à raison de deux élèves par ordinateur, pour favoriser les échanges entre eux), ils ont ainsi pris une dizaine de minutes pour répondre aux questions suivantes, les réponses des participants étant alors synthétisées en temps réel par Dialoog, pour être exploitées durant le cours.

Q1. Pourquoi avez-vous choisi ce cours ?

Sans grande surprise, les élèves avaient choisi ce module grâce à une présentation qui semblait intéressante, et bien sûr par intérêt pour l’entrepreneuriat, avec pour certains l’envie de créer leur entreprise plus tard.

Le premier avantage de cette question était de briser la glace avant les questions suivantes, plus exigeantes, en plus de me renseigner sur les personnes que j’avais en face de moi et leurs motivations.

Q2. Pour vous, qu’est-ce que l’entrepreneuriat ?

Les réponses à cette question ont été bien plus riches en enseignements. Voici la synthèse interactive effectuée par Dialoog des 93 réponses reçues lors des deux cours, vous pouvez cliquer sur les grandes idées ci-dessous pour voir l’ensemble des réponses des élèves correspondant à chaque idée :

Créer son entreprise (13 %)
  • une liberté de monter son projet
  • creation d’une entreprise
  • la création d’entreprise
  • Lancer son entreprise
  • monter son entreprise
  • Le fait de créer une entreprise
  • creation ou reprise d’entreprise
  • Monter sa propre boite
  • création d’entreprise
  • Création de son entreprise
  • concrètement: créer une entreprise
  • La création d’entreprise dans le but de créer de la richesse.
Concrétiser une idée (10 %)
  • Agir ou mettre en application une idée pour la concrétiser
  • à partir d’une idée, d’un concept, créer une structure pour la développer
  • c’st avoir une idée et l réaliser
  • C’est avoir une idée et faire tout pour la concrétiser.
  • Etre motivé par une idée et tout faire pour qu’elle devienne réalité
  • L’ensemble du processus de concrétisation d’une idée simple.
  • l’entrepreneuriat nous permet de structurer des idées
  • faire murir une idée
  • Idées
Gérer un projet (5 %)
  • mise en place de projets
  • Mettre en place un projet avec des outils professionnels
  • gérer un projet
  • monter un projet
  • Un projet
Développer un projet personnel (5 %)
  • Développement d’un projet personnel
  • Créer et développer une unité en autonomie et indépendance
  • C’est le fait de gérer soi-même sa propre entreprise, mais en ayant un esprit novateur et dynamique
  • C’est créer SON entreprise, à soi, sans personne au dessus
  • Création personnel

Prendre des risques (14 %)
  • Prendre des risques, innovant
  • Aventure
  • Risque
  • Prendre des risques
  • Gout du risque et de l’aventure
  • avoir envie de prendre des risques
  • Risques plus élevés et travailler avec cette pression nous rend plus efficace!
  • c’est un esprit, la volonté de se démarquer et de prendre des risques
  • l’entreprenariat se résume en 3 mots: Risque, courage et liberté
  • risques
  • Mesurer les risques
  • C’est une grosse prise de risque
  • avoir le goût du risque
Innover (14 %)
  • Innover
  • Savoir innover
  • Innovation
  • Prendre des risques, innovant
  • C’est le fait de gérer soi-même sa propre entreprise, mais en ayant un esprit novateur et dynamique
  • Etre imaginatif
  • C’est l’esprit d’initiative en général
  • prendre des initiatives
  • Avant gardiste
  • Créativité et manager
  • Créativité
  • Créativité
  • C’est pour les créatifs, et les débrouillards

Une passion (10 %)
  • S’épanouir dans sa vie professionnelle
  • Travail acharné mais on ne dépend de personne
  • S’investir
  • Passion
  • Persévérance
  • un investissement complet
  • Challenge
  • Une expérience
  • réaliser un rêve
Liberté, autonomie (6 %)
  • Etre libre, le salariat c’est de l’esclavagisme
  • un gage d’indépendance et de responsabilité
  • Autonomie
  • Liberté
  • avoir une certaine liberté
  • l’entreprenariat se résume en 3 mots: Risque, courage et liberté
Un état d’esprit (2 %)
  • Etat d’esprit
  • Etat d’esprit

Polyvalence, débrouillardise (9 %)
  • allier toutes les compétences du management (gestion, Marketing, communication …)
  • A mon sens, l’entreprenariat est l’action de diriger sa propre entreprise et être polyvalent
  • Puzzle
  • Pluridisciplinaire
  • Pluridisciplinarité
  • Transversal
  • tout faire soi-même (dans un premier temps)
  • C’est pour les créatifs, et les débrouillards
Rassembler, manager (5 %)
  • Etre un chef d’orchestre
  • Rassembler les personnes autour d’un projet
  • A mon sens, l’entreprenariat est l’action de diriger sa propre entreprise et être polyvalent
  • Ca implique un part de management
  • Créativité et manager
Responsabilité (3 %)
  • un gage d’indépendance et de responsabilité
  • Responsabilités
  • avoir des responsabilités

  • creation de richesses
  • La création d’entreprise dans le but de créer de la richesse.
  • exploiter un besoin

  • une tendance
  • Mettre en place des business plan
  • Optimiser les chances de succès
  • aller vite
  • incompréhension, difficulté
  • Ouverture internationale
  • ne pas être (beaucoup payé)
  • Réseau développé, contacts divers et variés

Sur les 93 réponses reçues à cette question lors des deux cours, 31 (soit 33 %) portaient logiquement sur l’idée de “créer sa propre boîte”. La production plus intéressante venait bien sûr dans les idées suivantes, et a permis d’échanger avec les élèves autour de l’entrepreneuriat.

Nous avons ainsi pu approfondir la notion de risque et la place de l’innovation, détailler l’expérience personnelle que cela constitue, mais aussi mettre en lumière les aspects n’étant pas suffisamment représentés dans ce panorama, tels que les notions d’opportunité et de création de valeur.

Cette introduction d’une vingtaine de minutes a donc permis de balayer les différents aspects de l’entrepreneuriat en rebondissant sur les idées des élèves eux-mêmes.

Q3. Quelles questions vous posez-vous à propos de l’entrepreneuriat ?

Les deux heures suivantes se sont organisées selon les questions que se posent les élèves. Nous avons alors pu balayer le profil de l’entrepreneur, les premiers pas d’une entreprise, la gestion des risques, les clés pour réussir, comment s’entourer ou encore le financement.

La conclusion : une ouverture vers le reste du module

En guise de conclusion, les élèves sont retournés à leur PC pour répondre à deux questions :

Q4. Que retenez-vous de cette séance d’introduction ?

Même si la synthèse de cette question a bien sûr été traitée en direct pour apporter les dernières précisions et corrections s’imposant, son intérêt était avant tout pour les participants : l’exercice de synthèse des enseignements “à chaud” est un levier très puissant dans le processus d’apprentissage.

Q5. Quelles questions restent sans réponse ?

J’ai fini le cours en répondant aux questions restées sans réponse, tout en laissant certains sujets trop vastes (tels que “L’entrepreneuriat est-il fait pour moi ?”) pour les cours suivants.

 

L’évaluation du cours a permis de révéler que les élèves l’ont trouvé “instructif”, “interactif” et “ludique”. L’application Dialoog a elle été qualifiée d’“outil pédagogique intéressant”, à la fois “facile”, “utile” et “rapide”, permettant notamment de participer “sans appréhension vis-à-vis des autres”. Une expérience à renouveler lors de prochains cours et formations !

Pierre Simonnin
Cofondateur de Dialoog
Professionnel des séminaires collaboratifs et du questionnement.
Ingénieur des Ponts et Chaussées diplômé d’un MBA en technologie et entrepreneuriat, Pierre a notamment été consultant en stratégie, a créé une première entreprise et a conçu et supervisé de nombreux séminaires collaboratifs avant de créer Dialoog.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *